Auf Deutsch!, Mots d'enfants, Schule

Les relations franco-allemandes vues par les élèves

„Sag mal, Frau N., haben Frankreich und Deutschland sich eigentlich immer einander gehasst?“ fragte ein Schüler während des Geschichtsunterrichtes. 1871 waren wir gerade, und es wurde über den „Traité de Francfort“ diskutiert, dieser Vertrag dessentwegen Frankreich ein Stück Elsass und Lothringen verlor.
„Tja… So kategorisch kannst du nicht sein.“ antwortete ich.
Mein Schüler gab aber nicht auf, und fragte mich danach, warum nach der Schlacht von Sedan Frankreich und Deutschland denn noch einander bekämpft hatten. „Noch zwei mal“ sagte er. „Noch zwei Weltkriege“ meinte er.
Dann erklärte ich, dass Lire la suite

Publicités
Par défaut
Kassel, Vie quotidienne

Abmeldung

Bildschirmfoto 2017-10-14 um 21.02.30
Il y a un peu plus d’un an, je vous racontais avec enthousiasme mon Anmeldung, ma première démarche administrative allemande qui m’avait conféré le statut de citoyenne de Kassel (et m’avait notamment permis de voter pour les municipales de ma commune). Aujourd’hui, c’est d’un épisode plus douloureux dont je veux vous parler : ma séparation administrative d’avec Kassel, mon Abmeldung. Voilà encore un bel exemple de mot allemand qui vient se glisser l’air de rien, mais comment le traduire ? « désinscription », « radiation » ? Cela sonne Lire la suite

Par défaut
OFAJ / DFJW, Vie quotidienne

Les 10 commandements de l’enseignant en échange – #8

Dans les épisodes précédents :

Le français tu sprecheras*

VRAI. J’ai disséminé au détour de tel ou tel article quelques allusions à l’évolution de mon niveau d’allemand, et peut-être serait-il d’ailleurs intéressant de remettre un jour les étapes dans l’ordre pour noter les paliers par lesquels je suis passée. Mais je n’avais pas encore évoqué ce phénomène Lire la suite

Par défaut
Auf Deutsch!, Berlin, Schule, Voyages

L’Éducation nationale recrute… les Länder aussi !

« So viele Lehrer fehlen in Deutschland » … und auch in Frankreich!

Als ich im Mai aus beruflichen Gründen von Kassel nach Berlin gefahren bin, habe ich vor meinem Termin in einem schönen Café gefrühstückt. Wie gewöhnlich habe ich mir die Werbungspostkarten angesehen, um meine Sammlung zu vergrößern. Ich habe da sofort eine Karte bemerkt, weil sie Reklame für das Lehramtstudium an der Grundschule machte. Ich war wirklich erstaunt: in Frankreich haben wir auch solche Werbungen, die die Studenten dazu anregen, Lehrer zu werden, aber Lire la suite

Par défaut
Vie quotidienne

Ce que j’ai (enfin) compris du französischer Akzent…

… et pourquoi je suis désormais fière du mien !

Un vendredi soir de juillet, j’étais dans un Biergarten avec mon ami Harald. Lors d’un ravitaillement en boissons au comptoir, ce dernier s’amuse à conseiller des touristes (je rappelle que nous étions en période de documenta) quant au type de bière à commander. De retour sur nos transats, je me moque des conseils avisés d’Harald, car passer pour un expert de la bière auprès de touristes de l’autre bout du monde sous prétexte que l’on est Allemand, c’est un peu facile. J’aurais tout aussi bien pu faire l’affaire et ajoute fièrement qu’ils n’auraient même pas remarqué que je n’étais pas allemande.
Harald a marqué un temps d’arrêt avant de trouver une riposte à mon dernier argument Lire la suite

Par défaut
Hors sujet… mais pas tant que ça

Helmut, mon nouvel ami allemand

Bildschirmfoto 2017-10-07 um 09.21.27
Certains de mes lecteurs me connaissent un peu, mais je suis certaine que très peu connaissent le secret que je dévoile au grand jour ce soir en exclusivité sur Apfelschorle : je ne sais pas lire les bandes-dessinées. À tel point que les seules bandes-dessinées intégrales que j’ai réussi à lire sont les épisodes de Tom-Tom et Nana. Oui, vous pouvez le dire, je suis une véritable handicapée de la bande-dessinée. Mais je vous rassure, je le vis très bien.

Ne croyez pas que je vous ai livré ce secret gratuitement pour faire digression ; je voulais que vous compreniez dans quel état d’esprit j’étais lorsque l’on m’a présenté Helmut. Helmut ? C’est Lire la suite

Par défaut
Auf Deutsch!, Schule

Banlieues de France et d’Allemagne

Traduction française à venir… ou pas 😉 (chers amis français, mettez-vous un peu à la place de mes amis allemands qui pendant un an ont vu défiler des tas d’articles écrits en français sans en comprendre un mot !)

« Sie können in Deutschland leben ohne ein Wort Deutsch zu sprechen. » sagte Jürgen Rüttgers, der ehemalige Bundesminister für Bildung, Wissenschaft, Forschung und Technologie.
Donnerstag, 29. September im « Collège des Bernardins » in Paris. Wie ungefähr zweihundert Leute hörte ich den vier Vortragenden der Konferenz zu. Zur Diskussion stand das Thema « Banlieues de France et d’Allemagne » (« deutsche und französische Vorstädte »), ein spannendes Thema, worüber wir Stunden diskutieren könnten. Obwohl wir Lire la suite

Par défaut