OFAJ / DFJW

Blind-test culinaire franco-allemand

JFA2018_banniere

L’année dernière, j’avais déjà célébré la journée franco-allemande avec mes élèves allemands (pour ceux qui prennent le blog en cours de route, le récit se trouve ici). Cette année scolaire, hors de question d’ignorer l’événement avec mes nouveaux élèves français ! Et grâce au soutien de l’OFAJ, j’ai pu fêter les choses en grand en imaginant des dégustations croisées franco-allemandes… quoi de mieux en effet que les papilles pour initier les élèves au franco-allemand ?

Mes élèves ont ainsi eu un défi gustatif à relever : comparer trois produits commercialisés de part et d’autre du Rhin, d’apparence identiques… mais finalement pas tant que cela. Lors d’une dégustation à l’aveugle, et aidés d’un questionnaire pour guider leurs palais parfois peu affinés, ils ont dû goûter…

… de l’Orangina
Je vous avais déjà raconté ici que l’Orangina allemand et l’Orangina français étaient réellement différents. Mes élèves l’ont bel et bien confirmé, et c’est d’ailleurs le produit reconnu dans la grande majorité des cas, et pour lequel les avis ont été les plus tranchés.
L’Orangina français a été largement préféré et qualifié d’acide, sucré et doux, tandis que l’Orangina allemand, jugé amer et orangé, a obtenu très peu de voix.
DSCN5846

… du Nutella
Qui ne connait pas l’incontournable vidéo de Monsieur Karambolage sur ce produit ? Cela dit, malgré les différences significatives, impossible pour mes élèves de reconnaître à coup sûr leur Nutella français. Dans chacun des deux pots, les goûts de noisette et chocolat sont ressortis, sans que ne soit dégagée une saveur en particulier de l’un ou l’autre.
Par conséquent, chacun des deux Nutella a recueilli à peu près le même nombre de voix s’agissant des préférences.
DSCN5842.JPG

… des oursons Haribo
Si, comme pour le Nutella, les Gummibärchen ont obtenu à peu près autant de voix que leurs cousins français pour ce qui est des préférences gustatives, les qualificatifs ont été nettement tranchés. Ainsi les Gummibärchen ont été jugés pâles et fruités ; les oursons, quant à eux, ont été trouvés acides, caoutchouteux et artificiels.
DSCN5841

Merci à l’OFAJ d’avoir sélectionné mon projet !
Pour ceux qui auraient envie de se lancer des projets originaux pour célébrer la journée franco-allemande, sachez que l’OFAJ lance chaque année un appel à projets pour l’occasion, auquel toute personne peut participer, et que vous pouvez bénéficier d’un soutien financier allant jusqu’à 400€ pour organiser votre événement. J’ai déjà une idée d’événement pour la journée franco-allemande 2019… mais je n’en dévoile pas davantage pour l’instant 😉

Publicités
Par défaut

Une réflexion sur “Blind-test culinaire franco-allemand

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s